Niché sur l’île luxuriante de Java, à 40 kilomètres de Yogyakarta, le temple de Borobudur est une merveille à couper le souffle, chargée d’histoire. Cette ancienne merveille, construite au 9ème siècle, reste l’un des monuments bouddhistes les plus captivants au monde. Embarquons pour un voyage à la découverte des merveilles de Borobudur.

Borobudur est un complexe de temples bouddhistes colossaux, reconnu comme site du patrimoine mondial de l’UNESCO. Composé de neuf plates-formes superposées ornées de 2 672 panneaux en relief et de 504 statues de Bouddha, il s’agit d’un chef-d’œuvre architectural et du plus grand monument bouddhiste au monde.

À propos de Borobudur

La dynastie Sailendra, qui régnait entre 780 et 840 après J.-C., a construit ce vestige bouddhiste. Ce site servait de lieu de culte et de pèlerinage bouddhiste, guidant les gens vers l’illumination et la sagesse. Les troupes britanniques, sous la direction de Sir Thomas Stamford Raffles, ont découvert cette relique en 1814 et ont nettoyé la zone du temple en 1835.

Borobudur, construit dans le style Mandala, reflète l’univers bouddhiste. Il a une structure en forme de boîte avec quatre entrées menant à un centre circulaire. Divisé en deux parties, le royaume extérieur représente l’existence terrestre, tandis que le royaume central symbolise le Nirvana.

Le monument comporte trois divisions, symbolisant les trois « royaumes » de la cosmologie bouddhiste, à savoir Kamadhatu (le monde des désirs), Rupadhatu (le monde des formes) et Arupadhatu (le monde sans forme).

Zone 1 : Kamadhatu (le monde des désirs)

Cette zone est la base du temple et représente le monde observable dont les humains font l’expérience. Kamadhatu présente 160 reliefs illustrant le Karmawibhangga Sutra, qui décrit la loi de la cause et de l’effet. Ces reliefs dépeignent de manière saisissante la nature et les émotions humaines, y compris des actes tels que le vol, le meurtre, l’agression et la calomnie. Le musée du temple de Borobudur présente une collection de 160 photos en relief.

Zone 2 : Rupadhatu (le monde des formes)

Cette zone constitue le corps du temple et présente une galerie de sculptures en relief en pierre et de statues de Bouddha, au nombre de 328. Ces statues sont ornées de décorations en relief et sont accompagnées de 1300 reliefs, dont des récits de Gandhawyuha, Lalitawistara, Jataka et Awadana, couvrant une distance de 2,5 km avec 1212 panneaux.

Zone 3 : Arupadhatu (le monde sans forme)

Il s’agit du sommet du temple, avec trois portiques circulaires menant à un dôme central ou « stupa », qui représente la libération des attaches matérielles. Cette section est dépourvue d’ornementation, illustrant la pureté ultime. Les portiques circulaires contiennent 72 stupas avec des cloches inversées, abritant des statues de Bouddha. Le stupa central, bien que plus court que sa hauteur originale de 42 mètres et d’un diamètre de 9,9 mètres, reste vide, ce qui a suscité des débats quant à son contenu.

Les reliefs de Borobudur

Vous verrez de magnifiques sculptures représentant la vie de Gautama Bouddha à Borobudur. Le temple compte 2 672 panneaux en relief et 504 statues de Bouddha méditatives, chacune présentant six positions différentes des mains.

Vous y trouverez également des reliefs de la nature, des bateaux et des bâtiments traditionnels. Borobudur possède la plus grande collection de sculptures bouddhistes au monde. Ils se trouvent à presque tous les niveaux, sauf le plus élevé. Ces sculptures racontent l’histoire du voyage de Bouddha à la recherche de la vérité.

Corridor du temple

Au cours de la restauration du début du 20e siècle, deux temples plus petits ont été découverts autour de Borobudur : Le temple Pawon et le temple Mendut, alignés avec Borobudur. Le temple Pawon se trouve à 1,15 km, tandis que le temple Mendut est à 3 km. On pense que ces temples ont un lien religieux, mais les rituels exacts restent inconnus.

Ces trois temples forment le parcours du festival du jour de Vesak, qui se tient chaque année pendant la pleine lune d’avril ou de mai. Ce festival commémore la naissance, la mort et l’illumination du Bouddha Gautama.

Borobudur a été négligé pendant des années jusqu’à ce que des efforts de restauration soient entrepris en 1885 sous le gouvernement colonial néerlandais. Ces efforts visaient à préserver la grandeur du temple et, pendant plusieurs décennies, Borobudur a fait l’objet d’une restauration méticuleuse. Des travaux de réhabilitation supplémentaires ont été entrepris pour réparer les dégâts causés par les cendres volcaniques et assurer la longévité du temple, à la suite de l’éruption du mont Merapi en 2010.

Une équipe d’experts dévoués, en collaboration avec l’UNESCO et le gouvernement indonésien, a exécuté un projet de réhabilitation complet. Cette initiative a permis non seulement de réparer les dégâts, mais aussi d’intégrer des technologies modernes pour surveiller et protéger Borobudur contre de futures catastrophes naturelles.

Comment s’y rendre

La meilleure façon de se rendre à Borobudur est de louer une voiture privée avec un chauffeur ou un guide. Si vous partez de Yogyakarta, il vous faudra environ une heure et demie, en fonction de la circulation. Yogyakarta est la ville la plus proche de Borobudur (40 km). Vous pouvez également vous y rendre en utilisant les transports publics tels que le Damri Bus depuis la gare de Tugu ou le Local Bus depuis le Terminal Bus Giwangan/Jombor.

Vous cherchez un guide ou un chauffeur pour votre séjour à Yogyakarta ? Remplissez ce formulaire et nous trouverons le meilleur guide pour vous !

Droits d’entrée

Il s’agit d’un billet d’entrée unique par personne, que vous pouvez acheter en ligne, en suivant lesite officiel. Vous trouverez ci-dessous les informations relatives au prix d’entrée :

  • Billets d’entrée pour les touristes étrangers :
    • Adulte : >10 ans : IDR 455.000
    • Enfant : 3 à 10 ans : IDR 305.000
    • Étudiant : IDR 305.000 (avec une carte d’étudiant valide)
  • Billets d’entrée pour les touristes nationaux (indonésiens) :
    • Adulte : >10 ans : IDR 120.000
    • Enfant : 3 à 10 ans : IDR 75.000

Heures d’ouverture

Le temple de Borobudur est ouvert aux visiteurs du mardi au dimanche, de 7h à 17h. Tous les lundis, les visiteurs ne peuvent se rendre que dans le parc du temple de Borobudur.

La billetterie ouvre à 6h30. Le temple a un quota maximum de 1.200 visiteurs par jour. Il est divisé en 8 sessions par jour avec un maximum de 150 visiteurs par session.

  • Session 1 : 09.00 – 10.00 (départ à 08.30)
  • Session 2 : 10h00 – 11h00 (départ à 09h30)
  • Session 3 : 11h00 – 12h00 (départ à 10h30)
  • Session 4 : 12h00 – 13h00 (départ à 11h30)
  • Session 5 : 13h00 – 14h00 (départ à 12h30)
  • Session 6 : 14.00 – 15.00 (départ à 13.30)
  • Session 7 : 15.00 – 16.00 (départ 14.30)
  • Session 8 : 16h00 – 17h00 (heure de départ 15h30)

Les périodes les plus populaires sont les sessions 1 à 3. La meilleure alternative est la session 7 car le temps n’est plus chaud. Il est recommandé d’éviter les Sessions 4-5 en raison des fortes chaleurs. Évitez également la session 8, car le temple ferme à 17 heures et il faut environ 20 minutes de marche pour aller du temple à la sortie. Ce n’est pas la meilleure période pour visiter le Borobudur.

Conseils pour visiter Borobudur

  • Portez des vêtements légers, des chaussures confortables et un chapeau.
  • La crème solaire est indispensable pour éviter les coups de soleil, car il n’y a pas d’ombre une fois que vous êtes sur la structure du temple.
  • Restez hydraté, apportez une bouteille d’eau – bien que vous ne soyez pas autorisé à consommer des boissons (ou de la nourriture) dans le temple lui-même.
  • Venez tôt le matin ou en fin d’après-midi pour éviter la foule et la chaleur.
  • Prenez le temps d’explorer chaque niveau et d’apprécier les sculptures.

Vous cherchez un guide ou un chauffeur pour votre séjour à Yogyakarta ? Remplissez ce formulaire et nous trouverons le meilleur guide pour vous !

Vous pouvez également consulter nos circuits à Java

Enfin, soyez des voyageurs respectueux et laissez l’aura spirituelle de Borobudur laisser une marque indélébile sur votre âme.

Laisser un commentaire